L’ADVAN Sport A/S+ a tout pour plaire

L’ADVAN Sport A/S+ a tout pour plaire

TEST DU PNEU YOKOHAMA ADVAN SPORT A/S+ : L'ADVAN A TOUT POUR PLAIRE

 

  • Le ADVAN Sport A/S+ allie confort et performance pour la conduite de tous les jours.

  • C’est un pneu vraiment doué, quelles que soient les conditions de conduite.

L’esthétique de la bande de roulement est un sujet que j’ai abordé dans le cadre d’une ou deux revues de pneus au fil des ans. J’ai noté que, tout comme les véhicules qui roulent sur ces pneus, le style est important pour les clients. Régulièrement, lorsque l’on parle de pneus avec d’autres automobilistes, l’aspect de la bande de roulement d’un pneu peut influencer la décision d’achat. Je suis ici pour dire que le Yokohama ADVAN Sport A/S+ ne devrait pas être jugé sur ce que vous voyez.


Ce que je veux dire ici, c’est que le dessin de la bande de roulement du ADVAN Sport A/S+ n’a rien d’inspirant, et c’est là son SEUL défaut. Dans le passé, j’ai essayé des pneus avec des motifs d’apparence dynamique pour être ensuite déçu par leur tenue médiocre sur des surfaces mouillées ou du bruit excessif qu’ils produisent dans des conditions de conduite normales. Le Yokohama ADVAN jouit d’une conception et de technologies honnêtes et efficaces.

D’une dimension de 225/40R18, mon pneu ADVAN Sport A/S+ se situe dans la moyenne des pneus installés sur des voitures intermédiaires et des versions performantes des compactes. Un pneu à profil 40 est typique de nos jours alors qu’il n’y a pas si longtemps, il était considéré comme un profil extrêmement bas. Des flancs aussi étroits étaient autrefois synonymes d’une conduite cahotante au nom de la performance et de la maniabilité. Les pneus d’aujourd’hui n’ont pas à souffrir de ces désagréments et la conformité du nouveau ADVAN Sport A/S+ en font l’un de mes pneus préférés.


Je suis un conducteur généralement agressif, ce qui signifie que je m’attends à une réponse immédiate des commandes de ma voiture. L’influence majeure sur la façon dont ma Golf réagit à la direction ou à l’accélérateur vient des pneus, car ils doivent gérer les transferts de poids et le couple du moteur. Les blocs d’épaulement extérieurs surdimensionnés et les flancs optimisés du Yokohama ADVAN Sport A/S+ gèrent toutes ces forces en jeu avec netteté, et ceci est essentiel.


Cela faisait quelques années que je n’avais pas eu autant hâte de conduire ma Golf Sportwagen. Peu importe ce que vous pouvez penser, avec deux jeunes enfants à bord, il est extrêmement important de limiter les bruits, les vibrations et la rugosité du roulement de la voiture. Et la variation de la bande de roulement à quatre instances de l’ADVAN Sport A/S+, conçue pour limiter les éléments indésirables et maintenir un haut niveau de confort, fonctionne parfaitement.


Les longs trajets sur route sont moins éreintants, plus doux et plus faciles à gérer grâce à la capacité du pneu à amortir presque complètement la surface rugueuse de la chaussée. Cependant, comme je l’ai dit, j’aime conduire, tout comme mon épouse. Tout le confort sans le plaisir rend l’expérience de conduite ennuyeuse, mais une fois de plus, le Yokohama ADVAN Sport A/S+ est à la hauteur.

Comme je l’ai indiqué dans mon premier article sur ces pneus, la performance sur route mouillée est une véritable mesure de la valeur d’un pneu. Nos conditions climatiques évoluent, ce qui signifie que les périodes de pluies intenses sont devenues la norme. Grâce au composé HS-2 de Yokohama, riche en silice, aux rainures en « Z » et aux lamelles ondulées, la possibilité d’aquaplanage est limitée.


Au final, ce sont toutes ces caractéristiques et technologies intégrées dans la bande de roulement du Yokohama ADVAN Sport A/S+ qui font que ce dernier a l’air « moyen ». Mais ne vous y trompez pas, cet ADVAN est un pneu toutes saisons supérieur à la moyenne, dont le prix est raisonnable et qui devrait se retrouver en tête de votre liste d’achats ou presque.


Le ADVAN Sport A/S+ est disponible en 65 tailles différentes, de 16 à 21 pouces de diamètre, et est couvert par une garantie limitée de 90 000 km.

Tire Review: Matt St-Pierre